Dragon Age Inquisition : Halamshiral [Mise à Jour le 26 Mai]

Halamshiral

Mise à jour : Bioware Us nous en apprend un peu plus sur l'un des endroits préférés de l'aristocratie orlésienne : Halamshiral.

Halamshiral était la capitale des elfes Dalatiens, ce qui signifie "la fin du voyage" en langage elfique. Après le second Enclin, les elfes entrèrent en conflit avec les orlésiens. La Chantrie appela à la guerre sainte, une Marche exaltée contre les elfes fut lancée et ces derniers furent chassés ou réduit en esclavage dans les villes. Orlaïs s'appropria alors la Dalatie.
En 2:30 de l'Ère des gloires, le Palais d'hiver, l'édifice le plus remarquable de tout Halamshiral, devint le lieu de villégiature régulier de l'impératrice et d'une poignée de membres privilégiés de la noblesse orlésienne.


"Donner à un Orlésien une salle de bal géante, et il y organisera de grandes soirées".
Halamshiral

La guerre civile ravage la campagne Orlésienne depuis des mois, mais rien n'y parait à Halamshiral. Les nobles continuent comme ils l'ont toujours fait, ils ne semblent guère affectés par le chaos qui les entoure. Ce n'est pas les commerçants qui s'en plaindront. Pas tant que les souverains continueront à leur remplir les poches.

Avec les forces opposées engagées dans la bataille en dehors des murs de la ville, pourquoi l'Inquisition viendrait-elle à Halamshiral ?

"La guerre civile est dans une impasse", explique le Concepteur de niveaux Chris Corfe. "Les chefs de faction vont à une conférence de paix au Palais d'Hiver d'Halamshiral, une magnifique structure Orlésienne construite sur d'anciens territoires elfes. L'Inquisition est là pour trouver un assassin et l'arrêter."

"On est sur le point d'assister à un bal costumé", ajoute l'artiste principal de l'environnement Ryan Love. "Mettez votre masque et préparez vos chaussures de danse, mais ne baissez pas la garde. Il y a plus à cette fête que ce qu'il n'y paraît à première vue.

Halamshiral

Bien que nous ayons beaucoup entendu parler d'Orlais dans l'histoire de Dragon Age, les joueurs auront pour la première fois l'occasion de s'y rendre et de l'explorer dans Inquisition. Créer des zones telles que le Palais d'Hiver d'Halamshiral a donné à l'équipe l'occasion de laisser libre cours à leur créativité.

"Le contexte culturel des Orlésiens et des elfes a inspiré la zone", dit Corfe. "Concernant la disposition, le Palais d'Hiver s'est inspiré des châteaux français anciens tels que Versailles. Écriture, Conception de niveau, Conception cinématographique, Artistique, tous ont aidé à sa mise en forme."

"Je pense que Halamshiral s'est beaucoup inspiré des lieux les plus ornés et les plus décorés dans le monde . Buckingham Palace a également été une source d'inspiration », a déclaré Love. " Des Styles du Moyen-Orient ont également influencé la construction de ce lieu."

"Notre équipe d'artistes de niveau s'est vraiment surpassée ici", a ajouté Corfe.

Halamshiral

La Noblesse Orlésienne a la réputation d'aimer les choses les plus raffinées, l'architecture somptueuse du Palais d'Hiver ne fait pas exception. Qu'est ce qui rend ce petit bijou Orlésien particulier par rapport aux autres zones que les joueurs visiteront dans le jeu?

"Il y a une pléthore de zones uniques, mais le point d'intérêt principal devrait être la salle de bal", explique Corfe. "Oh, et n'oubliez pas de jeter un coup d'oeil à l'oeuvre d'art au plafond." "Des décorations fleuries, beaucoup d'or et de la démesure," ajoute Love. "Vous pouvez également remarquer le contraste entre les principales zones recouvertes d'or du palais et les zones des serviteurs. Cela montre aussi les écarts importants de richesse au sein d'Orlais. Posséder ce genre de décoration excessive requiert que quelqu'un polisse les dorures."

Le Palais d'Hiver est un plaisir pour les yeux, mais bien sûr, les apparences peuvent être trompeuses. Toutes les batailles ici ne se règlent pas avec des bâtons et de l'acier. A Halamshiral, la politique peut être encore plus mortelle que la lame. Les armes les plus efficaces sont généralement la rumeur et le scandale.

"Le combat n'est pas l'objectif principal ici", dit Corfe. "L'intrigue et les interactions sociales prévalent sur tout le reste, de sorte que le jeu comporte des éléments uniques. Nous avons encore un certain équilibre à établir, mais je dirais que ça s'annonce bien."

Halamshiral

Quand on en vient à l'histoire, Corfe et Love sont tous les 2 un peu moins loquaces. Bien qu'ils se gardent bien de spoiler l'intrigue, ils ne peuvent pas résister à un petit titillement.

"Il y a une grosse part du contenu hors des sentiers battus", admet Corfe. "Et méfiez-vous de l'approbation de la Cour Impériale !"
"Assurez-vous de fouiller chaque recoin de l'endroit. On ne sait jamais ce qu'on peut y trouver," avoue Love. "En outre, rappelez-vous de vous comporter en bon invité. Les gens n'apprécieront pas de voir un invité fouiner dans leurs placards !"

Halamshiral

Retour à la DalatieRetour aux lieux

12 commentaires:

  1. Eh bien...

    Ont peut dire que le style architectural Orlésien qu'ont voit ici est pour le moins... impressionnant.

    Ça à l'air très beau, il me tarde de le voir en jeu. (au moins comme ça, ils ont l'air de ne pas refaire l'erreur de Dragon Age II avec la sur-réutilisation des mêmes décors...)

    RépondreSupprimer
  2. On peut comparer Orlaïs à la France pendant la Renaissance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui c'est vrait j'avais pas fait le rapport

      Supprimer
    2. Ben c'est normal: Orlaïs est majoritairement inspirée par la "France", pour plusieurs choses, comme par exemple le fait qu'ils aient été les premiers a créer un empire stable après le déclin des Tévintides (comparaison: les Francs ont été les premiers a rétablir un véritable "empire" après la chute de Rome), le fait qu'ils aient été le premier royaume "moderne" de Thédas a se réclamer de la religion de la Chantrie (comme la France, d'ailleurs j'ai lu quelque part que Kordillius Drakan, le premier empereur, était inspiré de Charlemagne).

      Et pour bien montrer qu'ils sont inspirés de la France, ont leur a donné, même en version originale, des noms et un accent plus ou moins français.

      Supprimer
    3. Vive la France mais a se moment la on passe pour des put*** de bourgeois

      Supprimer
    4. Paris et Vienne étaient les endroits qu'il fallait visiter pour les bourgeois, nobles et roi je pense. Des bals, des fêtes interminables, la société mondaine à leur apogée. L'apparence et les bonnes manières étaient surement les qualités les plus mises en avant, mais dans les coulisses ça devaient batailler comme pas possible (comme par hasard ça nous rappelle les Bardes).

      Reste à savoir à quel pays on va comparer Ferelden, Tévinter, Antiva ou Var Pollen.

      Supprimer
    5. pour moi les qunari des viking, venant des mer sur des terre inexploré un code stricte et dévotion a leur religion allans au sacrifice de soi (7 personne chaque année devait êtres sacrifié et surtout devait etres volontaire) donc oui des viking.

      Supprimer
    6. En fait les Qunari sont inspirés des Ottomans (notamment par la différence de religion et l'utilisation de la poudre à canon), les Tévintides sont l'équivalent des Byzantins/Romains (c'est un royaume issu d'un empire en déclin, dans une situation de guerre perpétuelle (Byzance vs Ottoman = Tévinter vs Qunari) et qui a une religion issu d'un schisme (Église Catholique en Occident vs Église Orthodoxe en Orient = Chantrie un peu partout vs Chantrie Impériale à Tévinter (dont le/la "Divin/e" est un membre du Cercle de Minrathie)), Férelden c'est inspiré de l'Angleterre (dans sa rivalité avec Orlaïs (France vs Angleterre pendant longtemps = Orlaïs vs Férelden depuis longtemps) et dans sa noblesse qui forme un Conclave (comme en Angleterre, avec la "Chambre des Lords" du Parlement, et ils n'ont pas de Chambre des Communes en Férelden) et qui ressemble beaucoup à la noblesse anglaise...) et enfin Antiva est inspirée de l'Italie avec les noms de ses villes.

      J'espère que tout ça répond à vos questions.

      Supprimer
    7. Merci beaucoup pour ces infos ! C'est vrai quand y repensant, les Orlesiens font pensé à l'ancienne aristocratie Française par rapport à la mode et à leurs façon de parler xD

      Supprimer
    8. Merci Maximilien Bouillot pour cet éclaircissement, c'est vrai que tout paraît plus clair désormais !!

      Pour Antiva j'avais vraiment pas fait le rapprochement, ce qui est très logique puisque lors de la Renaissance, on ne compte plus les assassinats en Italie, l'instabilité politique, et pour les mœurs débridés ! Ca explique l'accent latin des assassins (hormis Zevran, ce qui crée d'ailleurs un décalage étrange dans DAII)
      De même que pour l'Empire Tevintide, ne serait-ce que l'esclavage et une grande puissance qui commence à s'essouffler..

      Bref c'était bien vu !

      Pour les Orlesiens, on s'en rend pas compte vu qu'on a la version en VF, mais c'est évident pour les personnes qui jouent en VO. Dommage qu'on soit les derniers au courant alors qu'on est les premiers concernés !

      Supprimer
  3. "L'Inquisition est là pour trouver un assassin et l'arrêter."
    Cole ?

    RépondreSupprimer