Dragon Age : L'Empire masqué

Dragon Age Univers : L'Empire masqué

Nous venons de recevoir la couverture officielle française et le résumé du roman l'Empire masqué qui sortira le 24 Octobre 2014 au petit prix de 7.40€ chez les Éditions Milady. Un petit contre-temps a eu lieu puisque Milady aurait souhaité réaliser une couverture originale mais ça leur a été refusé, ils s'en sont donc tenus à la pochette américaine. Il faut savoir que le titre a été écrit par Patrick Weekes, contrairement aux 3 autres romans publiés sous le nom de David Gaider. La traduction française est de Claire Jouanneau. Dernière chose, Milady sous-entend que les autres livres de Dragon Age : The Calling, Asunder, The Last Flight ?, pourraient être traduits en fonction des résultats de l'Empire Masqué ! Vous savez ce qu'il vous reste à faire :)



Dragon Age Univers : L'Empire masqué

Dragon Age Univers : L'Empire masqué

L’Impératrice Célène d’Orlaïs a accédé au trône de la plus puissante nation de Thédas grâce à sa sagesse et à son esprit aiguisé, ainsi qu’à ses talents de manipulatrice sans scrupule. Désormais, l’empire qu’elle a mené jusqu’à l’âge des Lumières est menacé de l’intérieur par le conflit larvé opposant les templiers aux mages, tandis que la révolte gronde parmi les elfes opprimés. Pour sauver Orlaïs, Célène doit garder le pouvoir par tous les moyens.

Doté des facultés légendaires des chevaliers orlésiens, le grand-duc Gaspard a remporté d’innombrables victoires au nom de l’empire et de l’Impératrice. Mais avec l’échec du Cercle, le chaos semble imminent, et Gaspard doute que l’approche diplomatique de Célène suffise à garantir l’intégrité de l’empire. La grandeur d’Orlaïs est en jeu. Les temps exigent un nouveau dirigeant. Un guide ne jurant que par le code de la chevalerie.

Briala est au service de l’Impératrice depuis leur enfance. Confidente, espionne et amante de Célène, elle utilise subtilement sa position pour améliorer la condition des elfes d’Orlaïs. Mais lorsque les contingences politiques forcent l’Impératrice à choisir entre les droits des elfes et le trône, Briala doit prendre parti.

Dans cette histoire palpitante, campée dans l’univers du jeu primé Dragon Age, les alliances et les serments se font et se défont au gré de la lutte acharnée à laquelle se livrent Célène et Gaspard. Néanmoins, quelle que soit l’issue de cette bataille, les elfes d’Orlaïs, qu’ils se tapissent dans les forêts ou croupissent dans les bas-fonds, pourraient bien décider du destin de l’empire masqué.


9 commentaires:

  1. C'est... Je ne sais pas vraiment quoi dire.
    Ca doit être intéressant pour les amateurs des romans sur ce cher monde de Thédas... mais personnellement je ne suis pas un amateur des romans, je préfère les jeux eux-même.
    Donc je trouve que cette news n'est pas des plus intéressante personnellement, mais c'est quand même une news, alors je ne ferais point la fine bouche...
    Vivement d'autres news, cependant.
    En tout cas merci pour celle-ci, quand même. Et vivement la prochaine.

    RépondreSupprimer
  2. Magnifique couverture !! Je vais me faire un plaisir de le lire en espérant que la traduction soit fidèle à l'univers du jeu cette fois.

    RépondreSupprimer
  3. J'espère recevoir mon exemplaire bientôt, les éditeurs sont toujours longs quand c'est gratuit XD. A moins que je jette un sort *s'en va fouiller le grimoire de flemet*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de le commencer, j'avais un autre pavé à finir avant :)
      Grosse plongée dans la noblesse Orlésienne pour ces premiers chapitres avec déjà quelques références à Dragon Age Origins et Dragon Age 2.

      Supprimer
    2. ma soeur la fini hier, elle ma proposer de le lire mais je veux le mien^^

      Supprimer
  4. Je le possède, je l'ai lu, je le regrette absolument pas... et pourtant, je suis pas un grand lecteur.

    RépondreSupprimer
  5. savez-vous si Milady a prévu des sorties les autres livres ou des rééditer le trôle volé ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les autres livres, il me semble que cela dépendait des ventes mais j'en sais pas plus

      Supprimer
  6. Cela serait bien que l'éditeur communique sur ces ventes. Ils doivent savoir s'ils vont traduire les autres romans.

    RépondreSupprimer