Dragon Age Origins : Retour à Ostagar (codex )

CatégorieEntréeDétails
NotesRetour à Ostagar - Génériquereçu après avoir parlé à Elric Maraigne dans les terres du Bann Loren
NotesDocuments de Cailan - Page 1 sur 3obtenu en prenant la correspondance secrète dans le coffre de Cailan
NotesDocuments de Cailan - Page 2 sur 3obtenu en prenant la correspondance secrète dans le coffre de Cailan
NotesDocuments de Cailan - Page 3 sur 3obtenu en prenant la correspondance secrète dans le coffre de Cailan


Documents de Cailan - Page 1 sur 3

A sa Majesté, le roi Cailan de Férelden :
Mon commandeur-garde soutient que nous affrontons céans un Enclin. Cette menace nous concerne tous deux ; nous devons unir nos forces, ou notre perte est assurée. Nos deux nations souffrent d'un sanglant antagonisme, mais l'époque est aujourd'hui tout autre. Notre avenir commun est en jeu, désormais. Oublions les désaccords de nos pères pour le salut de nos sujets.

Mes berruiers se tiennent prêts et accompagneront les Gardes des ombres orlésiens jusqu'en Férelden. Un mot de vous, et l'armée d'Orlaïs marchera à vos côtés.

Bien à vous,
Impératrice Célène I.

-- Une lettre officielle de l'impératrice Célène I d'Orlaïs au roi Cailan de Férelden

Haut de pageRetour au sommaire


Documents de Cailan - Page 2 sur 3

Altesse,
Mes hommes arriveront aussitôt que possible pour renforcer vos troupes. A la grâce du Créateur, l'Enclin succombera avant d'avoir pris sa pleine mesure.

Cailan, accordez cette faveur à votre oncle : je vous implore de ne pas rejoindre les Gardes des ombres sur le champ de bataille. Le risque est par trop immense. A ce jour, vous n'avez aucun héritier. Bien qu'il me coûte de seulement y songer, votre disparition plongerait Férelden dans le chaos.

Et oui, peut-être m'autoriserez-vous à aborder la question de votre descendance. Bien qu'un fils issu à la fois des lignées Theirin et Mac Tir unifierait le royaume comme nul autre, résignez-vous à ce que cette éventualité ne se concrétise peut-être jamais.
La reine approche de sa trentième année et, à chaque mois qui s'écoule, sa capacité à vous offrir descendance s'amenuise. je vous conjure de reconsidérer mon conseil ; l'heure est sans doute venue de répudier Anora. notre entrevue a certes tourné à l'aigre lorsque nous en avons devisé, il y a de cela un an, mais depuis, rien à changé.

Je vous en prie, mon neveu, pesez mes paroles, et puisse Andrasté vous donner sagesse.

-- Une lettre du iarl Eamon au roi Cailan

Haut de pageRetour au sommaire


Documents de Cailan - Page 3 sur 3

(Cette lettre a visiblement été froissée, puis soigneusement lissée et repliée.)
Cailan,

Notre visite en Férelden est repoussée jusqu'à nouvel ordre ; les engeances ne nous laissent d'autre alternative, hélas.

Leur campagne est ô combien inopportune, n'est-ce pas ? commençons par régler leur cas ; nous pourrons ensuite deviser plus avant d'une alliance permanente entre Orlaïs et Férelden.

--Une note aux intonations curieusement familières, de l'impératrice Célène I au roi Cailan

Haut de pageRetour au sommaire

Aucun commentaire: