Dragon Age : The World of Thedas, les visuels par Nick Thornborrow.

Dragon age the world of thedas morrigan flemeth

par Nick Thornborrow, concept artist(@Nthornborrow)

"Laissons Morrigan mettre le feu."

C'était la direction voulue par mon directeur artistique après qu'il eut déterré une peinture que j'avais faite il y a des années. Quand j'ai fait ça, je n'étais pas encore dans l'équipe de Dragon Age et, profitant d'un temps d'arrêt entre les projets, j'ai fait quelques illustrations. J'ai été inspiré par une description de la magie dans l'univers DA, perçue comme une chose dangereuse et difficile à manier, et j'ai essayé de représenter ça dans la peinture d'un mage utilisant le feu avec une puissance démesurée. Des tourbillons de cendres et de flammes menacent de le submerger alors même que le bas de son manteau s'enflamme. Ça rendait plutôt bien. Puis je suis passé à un nouveau projet et la peinture a été mise de côté.

Dragon age the world of thedas
Peinture du mage qui a inspiré la couverture

Enfin, mise de côté jusqu'à ce qu'on commence à travailler sur l'encyclopédie et qu'on cherche des idées de couverture. Quand mon directeur artistique trouva cette vieille peinture, c'était comme ci celle ci c'était la bonne - sauf que le mage n'était personne en particulier. On voulait tous les deux que Morrigan ou Flemeth soit représentée sur la couverture du livre, c'est ainsi que cette vieille peinture que j'avais faite pour le plaisir a été remaniée pour illustrer la couverture de Dragon Age : The World of Thedas – Volume 1.

Dragon age the world of thedas morrigan flemeth
Morrigan et Flemeth : couverture finale

Les concept artists essaient d'amener tout un monde à la vie, pour qu'il s'étende au-delà des jeux. Une grande partie des oeuvres que nous faisons ne voit jamais vraiment le jour. Un des trucs cool du travail sur The World of Thedas c'était de passer au crible les milliers d'images qui ont été créées au cours des années, et d'avoir enfin une raison de représenter certains endroits dont on avait entendu parler mais qu'on avait jamais vu.

Dragon age the world of thedas orlais
Allée Orlésienne

Vous pouvez reconnaître quelques-unes des fresques qui décorent le début de chaque chapitre des écrans de chargement et des séquences exposées dans Dragon age II. Les fresques sont cool parce qu'elles font parties des œuvres d'art qui contribuent à rendre les cultures de Thédas vitales et vivantes. Elles sont aussi agréables à regarder pendant que le jeu charge. Celle ci avec Anders n'a jamais été montrée dans le jeu, on l'a utilisé pour le chapitre de la magie.

Dragon age the world of thedas anders
Fresque d'Anders

C'était le dernier concept pour les wyvernes de Dragon Age II : la marque de l'assassin. Nous nous efforçons de créer des détails anatomiques précis pour nos créatures, des ornements culturels cohérents dans nos costumes et dans l'architecture, une spécificité de caractère pour nos compagnons et NPCs. En d'autres termes, nous cherchons la crédibilité, même au stade du concept.
Le bestiaire (comme le reste du livre) est illustré avec des concepts art 2D plutôt que des screenshots en 3D, ce concept en particulier est un excellent exemple de ce qu'on recherche pour l'élaboration des visuels de Dragon Age.

Dragon age the world of thedas Wyvern
Wyverne

source : http://blog.bioware.com/2013/03/19/blog-the-visuals-of-thedas/

4 commentaires:

  1. beau ouvrage commandé pour ma part , avec le delai de 15 jours pour le transport des usa >> 2 mai

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La préco à $23.98 ? est-ce qu'il y a des frais de port ? Parce qu'il est à EUR 30,99 sur Amazon.fr. Ça ferait gagner une douzaine d'euros.

      Supprimer
  2. oui , il y a du port sa revient a peut pret au prix amazon

    RépondreSupprimer