Dragon Age Inquisition : Sites importants de l'Emprise

Dragon Age Inquisition les sites importants


Il y a 11 sites importants à L'Emprise du Lion, chacun d'eux rapporte 500 Influence et 2 points de Puissance.

1. Chute de cristal
2. Sculptures dalatiennes de loups
3. Le pont en ruines
4. Le Guet de Valeska
5. Entrée des Tréfonds
6. Tour d'os
7. La Croisée de Judicaël
8. Hector à l'heure de sa mort
9. Bassins solaires
10. L'intendant de Léontine
11. La Carrière de Sahrnia



Chute de cristal, gelée

Quand le soleil fait scintiller de ses rayons les eaux qui tombent des hauteurs, il leur donne l'apparence d'une cascade de cristal qui s'échappe d'une main invisible.

- Frère Ferdinand Génitivi, qui s'est baigné dans le bassin sous la Chute de cristal pendant ses voyages
Haut de pageRetour aux sites importantsRetour aux collections


Sculptures dalatiennes de loups

La région de Sahrnia a toujours présenté un mélange d'ancien et de nouveau, d'elfique et d'orlésien. C'est une grande source de fierté pour moi ; l'Emprise du Lion fait partie de la Dalatie et notre histoire n'a rien de honteux.
Malheureusement, certains ne partagent pas ce point de vue, et nombre des reliques elfiques autrefois disséminées dans les environs ont été détruites ou volées.
Parmi le peu qu'il en reste se trouvent des statues de loups, dont une près du Passage d'Alphonse et une autre dans une ruine voisine de la rivière Sang-d'elfe. Les clans dalatiens qui passent dans la région honorent souvent ces statues avec des offrandes de fleurs. Je n'y vois aucun inconvénient.

Signé,
Le maire Mayer de Sahrnia
Haut de pageRetour aux sites importantsRetour aux collections


Le pont en ruines

Les habitants de Sahrnia ne connaissent pas grand-chose du pont en ruine qui surplombe leur village. Les enfants jouent sous ses arches, sans se rendre compte du danger que pose cette structure instable. A en juger par son âge et les statues qui ornent ses piliers, je dirais qu'elle remonte à l'âge d'or de l'Empire tévintide. C'est une construction imposante que je suis content d'avoir pu contempler.

- Extrait de A la poursuite du savoir : pérégrinations d'un érudit chantriste de frère Génitivi.
Haut de pageRetour aux sites importantsRetour aux collections


Le Guet de Valeska

J'ai noté les endroits intéressants sur les cartes fournies. J'aimerais attirer votre attention sur le Guet de Valeska, un vieil avant-poste des Gardes des Ombres qui surveille l'une des entrées des Tréfonds, scellés après le troisième Enclin. A cause de la taille de cette entrée, les Gardes craignaient que les engeances puissent trouver le moyen de passer malgré leurs efforts. La Garde de rang Valeska recommanda alors de construire un fort au-dessus du tunnel effondré afin que les Gardes puissent en contrôler l'issue, ce qu'ils firent pendant des siècles. La disparition des Gardes des Ombres signifie que le Guet de Valeska est maintenant sans surveillance. Si le sceau placé sur l'entrée s'est affaibli, les engeances pourraient en profiter. Faites attentions si vous vous rendez là-bas. L'enclin est une mort lente, dont j'aimerais tous vous éviter les affres.

- Courrier de Léliana, à l'attention des agents de l'Inquisition de l'Emprise du Lion.
Haut de pageRetour aux sites importantsRetour aux collections


Entrée des Tréfonds

Le sceau tient bon. S'il est vrai que le cinquième Enclin a commencé à Férelden, la plupart des engeances seront parties vers l'est. J'entends encore des frottements de temps à autre. Est-ce qu'elles tenteraient de creuser un passage ? Elles nous sentent peut-être.

Je recommande le renforcement des barricades. En attendant, restons vigilants et tout ira bien.

- Extrait des écrits de Cayten, Garde des ombres, datés de 9:30 du dragon.
Haut de pageRetour aux sites importantsRetour aux collections


La Tour d'os

La Tour d'os tire son nom des centaines d'ossements humains découverts dans une chambre secrète sous le dallage. Les os furent brûlés conformément aux rites de la Chantrie, et la chambre fut purifiée et scellée.

Les légendes locales sur la Tour et son sinistre contenu abondent. Certains pensent que l'édifice fut bâti par des Tévintides, qui renforcèrent ses fondations à l'aide de magie du sang. D'autres prétendent que c'est l'oeuvre d'elfes. Ma légende favorite est particulièrement originale : un mage du sang aurait invoqué un démon majeur de l'orgueil, qui aurait ensuite possédé la tour entière. A la mort du mage, ses fils furent incapables de contrôler le démon. Ils firent donc fabriquer huit gigantesques chaînes de fer pour le retenir. Le métal froid serait la seule chose qui empêcherait l'abomination de pierre de s'échapper. Si les chaînes cédaient, la tour s'arracherait à ses fondations et se mettrait à marcher, détruisant tout sur son passage.

- Extrait de Les hautes terres d'Orlaïs du Seigneur Adémar Garde-Haut, historien royal.
Haut de pageRetour aux sites importantsRetour aux collections


La croisée de Judicaël

Le grand pont nommé la Croisée de Judicaël fut construit en 8:56 des Bontés pour célébrer le couronnement de l'Empereur Judicaël Ier. Ce chef-d'oeuvre d'architecture, preuve de l'immense talent des plus grands ingénieurs d'Orlaïs, remplace un ancien pont effondré qui menait aux Bassins solaires. Lors de l'inauguration, la grande duchesse Léontine, soeur de l'Empereur, mena une douzaine de nobles et leur suite sur la Croisée jusqu'aux Bassins, où ils se baignèrent.

Les structures de soutien de la Croisée de Judicaël comportent des éléments architecturaux et décoratifs reproduisant ceux de l'ancien pont Tévintide qui s'élevait autrefois ici. On les retrouve également sur les arches qui surplombent le village de Sahrnia à plusieurs lieues de là. En revanche, les statues andrastiennes qui décorent le passage sont entièrement d'inspiration Orlésienne.

- Extrait de Les hautes terres d'Orlaïs du Seigneur Adémar Garde-Haut, historien royal.
Haut de pageRetour aux sites importantsRetour aux collections


Hector à l'heure de sa mort

Hector est l'undes saints de la Chantrie. A l'époque d'Andrasté, il était seigneur de Névarra et l'un des plus fidèles disciples de la prophétesse. D'après les légendes orlésiennes, quand Maférath trahit Andrasté et que les Tévintides la capturèrent dans la forteresse d'Hector au Névarra, Hector vola à son secours et fut criblé de flèches. Il survécut assez longtemps pour voir les soldats de Tévinter emmener Andrasté.

Dans cette représentation particulière, Hactor apparaît comme un homme jeune et beau, se prélassant dans une position que de nombreuses personnes considèrent comme "inadaptée" au personnage. Certains ont critiqué cette statue, arguant qu'Hector semble accueillir une amante, plutôt que de pleurer la perte de sa prophétesse.

- Extrait de Les hautes terres d'Orlaïs du seigneur Adémar Garde-Haut, historien royal.
Haut de pageRetour aux sites importantsRetour aux collections


Les Bassins solaires

D'après nos légendes, ce qui reste de la chaleur du soleil (laissée dans la terre quand Elgar'Nan arracha le soleil du ciel pour l'enterrer dans l'Abysse) chauffe les sources chaudes de Dalatie. Les eaux de la source possèdent des propriétés curatives et ont toujours été considérées comme sacrées par notre peuple. Puis les Orlésiens sont arrivés et ont défiguré l'endroit avec leurs affreuses statues.
Mais le destin est juste et aux dernières nouvelles, des dragons avaient conquis la zone. Espérons que ces bêtes aient dévoré les nobles bien gras qui n'ont pu s'échapper à temps.

- Ecrit par un elfe dalatien inconnu.
Haut de pageRetour aux sites importantsRetour aux collections


L'intendant de Léontine

Les statues qui décorent les Bassins solaires représentent Havard, Fière égide et disciple d'Andrasté, emportant les cendres de la prophétesse en lieu sùr.
Cependant, lorsque la grande duchesse Léontine commanda les statues pour les disposer autour des sources d'eau chaude, elle demanda au sculpteur d'utiliser son intendant, Bellamy, comme modèle. D'après la rumeur, Léontine et Bellamy étaient amants, et la duchesse souhaitait voir l'image héroïque de son bien-aimé où que son regard se pose.

Elle fit sculpter au moins une centaine de statues.

Extrait de Les hautes terres d'Orlaïs du seigneur Adémar Garde-Haut, historien royal.
Haut de pageRetour aux sites importantsRetour aux collections


La carrière de Sahrnia

J'ai effectué un tour rapide de la carrière de Sahrnia, célèbre pour son granit azur. Alban Poulin, le propriétaire de la mine, m'a informé avec fierté que cinq cent blocs provenant de cette carrière avaient servi à construire les bains de la résidence d'été de dame Mantillon.

- Extrait de Voyage en Dalatie du seigneur Horace Medford, "aventurier".
Haut de pageRetour aux sites importantsRetour aux collections

Aucun commentaire: