Dragon Age Inquisition : Solas

SolasSolas est un elfe et un mage apostat.
Il fait partie des compagnons.
Il est romanceable (femmes elfes)


Le nom de Solas signifie "fierté" en langage elfe. Son pouvoir est puissant et très rare. Il serait un rêveur ou somniari en langage tévintide, tout comme Feynriel, un mage elfe que l'on rencontre dans Dragon Age II. Les rêveurs peuvent entrer dans l'Immatériel sans utiliser de Lyrium.

On raconte que les elfes de Arlathan étaient des rêveurs talentueux, des histoires courent également sur d'anciens mages Tevintides capables de repousser leurs rivaux en les hantant ou en les tuant dans leur rêve.
Adralla, un barde qui a inventé la litanie (on utilise cet objet dans Dragon Age origins pour se protéger de la possession mentale des mages de sang) est également connu pour avoir trouvé un moyen de défense contre les rêveurs.

Solas est chauve et ses humbles vêtements bruns contrastent avec le côté perle et doré de Vivienne.

Solas

Solas est un apostat, ce qui signifie qu'il pratique la magie en dehors du Cercle des mages, il n'a d'ailleurs jamais fréquenté le moindre Cercle. Il a vécu dans un désert, loin du monde civilisé et de ceux qui voulaient l'enfermer à cause de ce qu'il est. Il a appris seul à maîtriser son pouvoir et a passé des années à explorer l'Immatériel, accédant ainsi à un rare niveau de compréhension de ses habitants.

D'après Patrick Weekes, l'Immatériel est le côté spirituel de l'univers de Dragon Age. C'est un endroit rempli de rêves et de souvenirs, marqué par les émotions fortes ou les événements importants de Thédas. Solas s'est entraîné à faire des rêves lucides, il s'endort dans des ruines antiques, là où le Voile est fin, et revit l'histoire de certains lieux presque oubliés. Comme ses rêves sont basés sur les souvenirs des gens, Solas sait qu'ils sont subjectifs et imparfaits, ce qui ne l'empêche pas de voir des choses incroyables.
Préservé de l'influence du Cercle et de la Chantrie qui enseignent aux mages que l'Immatériel est un endroit dangereux et peuplé de démons, Solas n'a aucun préjugé sur ce lieu. Il le respecte et y pénètre sans crainte, il a ainsi pu l'explorer et s'est lié d'amitié avec les esprits. Il va même y découvrir une lumière d'un éclat inimaginable !

Il serait plus heureux tout seul, à dormir dans des ruines antiques et à chercher des savoirs perdus depuis des siècles, mais la Brèche qui déchire le ciel menace tous les mondes. Lorsqu'il voit des démons déferler de ce trou géant, il rejoint l'Inquisition de son plein gré afin d'offrir ses connaissances sur l'Immatériel, sachant que son aide sera plus utile que celle des mages du Cercle.
Solas sait qu'il met sa liberté en danger en émergeant des ombres pour aider ceux qui vont combattre le chaos, mais il ne peut rester les bras croisés alors que ses talents mystiques peuvent faire la différence entre le salut et la destruction absolue.

Les avis de ses compagnons divergent à son sujet. Vivienne, qui est extrêmement loyale au Cercle, le traite avec froideur et mépris, n'admettant pas son ouverture d'esprit sur l'Immatériel. Solas croit également en la liberté de penser et se dispute avec le Taureau de fer sur les croyances qunari. Il s'entend très bien avec Cole, avec qui il a des discussions fascinantes sur les esprits.

Solas

Solas

Solas

Solas

Solas

Retour aux personnagesPrécédentSuivant

9 commentaires:

  1. Contrairement a ce qui est écrit dans cet article , la litanie d'Adralla est une protection contre la possession par la magie du sang et non pas contre les somniari.
    D'ailleurs Adralla était un barde au service de Divine Clémence 1ere comme nous l'explique Wynne quand on l'interroge.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. t'as mal lu, l'article dit le nom du créateur de la litanie et se sert du nom de la litanie pour savoir qui c'est et ca dit qu'il a Aussi trouvé un moyen de défense contre les rêveurs, lis bien

      Supprimer
  2. merci pour cette précision ! J'ai changé le texte :)
    Tu as raison, le/la barde Adralla a inventé la litanie contre la possession mentale des mages de sang et a aussi trouvé un moyen de défense contre les rêveurs.
    L'info est sur le codex de la Litanie en anglais du wiki, (je ne l'ai pas sur la version française du codex) : http://dragonage.wikia.com/wiki/Codex_entry:_The_Litany_of_Adralla

    RépondreSupprimer
  3. Feynriel est un mage du sang ? Je croyais que c'était juste un mec complètement paumé qui ne savait pas quoi faire de sa magie (et de sa vie entre autres).

    RépondreSupprimer
  4. Je suis d'accord, Feynriel n'est pas un mage du sang. C'est un rêveur et un apostat. Le fait qu'il soit partit s'instruire dans l'empire tevintide, n'en fait pas forcement un maléficien. Du moins, il ne l'était pas quand il vivait à Kirkwall.

    RépondreSupprimer
  5. vous avez raison, Feynriel n'est pas un mage de sang ! j'ai corrigé, merci de l'avoir signalé :)

    RépondreSupprimer
  6. Bel article bien au incomplet mais pas de spoil merci

    RépondreSupprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. salut,
      j'ai supprimé le contenu de ton msg car il spoil un peu la fin du jeu, merci de mettre une balise --- spoil --- dans ce cas là :)

      La réponse à ta question est oui. Si tu as la possibilité de faire le DLC Intrus, tu en apprendras plus là dessus.

      Supprimer