Le prisonnier de la pierre : les codex

CatégorieEntréeDétails
NotesUne note du conseil municipal de Cordoannote sur la table au sud-est du village de Cordoan
NotesUne lettre vieille de plusieurs décennieslettre sur un pupitre en hauteur dans la salle de la barrière de la cave de Wilhelm
Livres et chansonsLe journal de l'enchanteur Wilhelmlivre sur le bureau dans l'étude de Wilhelm
PersonnagesShaleen terminant la quête le golem de Cordoan.

Haut de pageRetour au sommaire


Une note du conseil municipal de Cordoan

Dame Mathilda,

Le conseil a décidé à l'unanimité de vous confier la décoration du village en vue de la fête des moissons.
Nous avons tous adoré ce que vous aviez fait lors du solstice d'hiver. comme de coutume, la statue doit être ornée d'objets à même de retranscrire l'esprit de la saison. Iris a généreusement proposé à cet effet son chapeau de paille savamment rehaussé de fruits et de marguerites. Goodman, notre bon métayer, consent en outre à faire don de ses jeunes cucurbitacées. A n'en pas douter, une guirlande de petites citrouilles et de rubans ferait merveille sur les épaules de la statue.

Quelle que soit votre décision, nous avons toute foi en vous et attendons impatiemment d'admirer le résultat.

--Conseiller Murray

Haut de pageRetour au sommaire


Une lettre vieille de plusieurs décennies

Chère dame,

Je puis vous assurer que le Cercle des mages n'est en aucun cas une institution sacrilège, bien au contraire : nous sommes sous la tutelle de la Chantrie. Dans le cadre de notre enquête sur la mort de votre époux, votre aimable coopération nous faciliterait grandement la tâche. Je suis navré d'apprendre que vous avez vendu la barre de commande du golem. Je crois d'ailleurs comprendre que ledit golem a jadis été d'un précieux concours au roi Maric lors de la guerre contre Orlaïs. Sans la barre de commande, nous ne pouvons hélas déterminer si le golem est responsable de votre triste perte. Celui-ci devra demeurer sur place à moins que les villageois ne conçoivent un moyen de le détruire. Veuillez agréer, ainsi qu'à votre fils, nos plus sincères condoléances pour la mort de votre époux. Sachez néanmoins que votre Wilhelm suscite parmi nos pairs une immense admiration.

Que le Créateur vous garde.

--Premier enchanteur Arlen.

Haut de pageRetour au sommaire


Le journal de l'enchanteur Wilhelm

13 Pluitanis : l'interrogatoire du démon suit son cours. Ses révélations sont fascinantes, pourvu qu'elles recèlent quelque vérité. J'ai transmis mes travaux au Premier enchanteur Arden, et bien qu'il s'inquiète de ma sécurité, il ne voit nul motif d'interrompre nos recherches. espérons seulement que les templiers n'en découvrent rien. comment pourrions-nous apprendre à circonvenir la possession démoniaque si la Chantrie nous interdit d'en élucider la nature ?

20 Eluviesta : le jeune Matthias s'est encore aventuré jusqu'à mon seuil, et cette fois, j'avais omis de relever la barrière. Je vais ajuster les défenses de sorte qu'elles négligent ceux de mon sang. Peu importe que le garçon fasse irruption dans mon laboratoire, je ne supporterai pas qu'il périsse par ma seule négligence. Pauvre garçon. Tout ce qu'il veut, c'est savoir pourquoi son père se retire le plus clair du temps dans les soubassements de la tour. Quand j'en aurai terminé ici, je lui consacrerai plus de temps, je le jure.

28 Eluviesta : Shale se comporte étrangement. Peut-être devrais-je interrompre mes recherches sur le golem ? Pourtant, je touche au but, je le sens ! Enfin, mieux vaudrait sans doute que je me consacre au démon.

2 Matrinalis : encore une fois, il s'en est fallu de peu que le démon ne s'échappe. Décidément, il n'est jamais à court de ruses. Je vais devoir redoubler de prudence. Le jeune Eamon m'a adressé une lettre pour réclamer mon retour à Golefalois. J'y songerai. Bientôt.

11 Matrinalis : est-ce possible ? C'est une découverte stupéfiante, d'autant plus que le démon a manifestement cherché à m'en détourner. Ou peut-être n'a-t-il fait que simuler la réticence pour m'y orienter plus sûrement ? Je dois savoir la vérité !

19 Umbralia : il est temps de renvoyer le démon, je crois. Le retenir plus avant compromettrait notre sécurité, d'autant qu'il parait exercer quelque influence sur le golem. Ou sont-ce mes expériences qui en sont la cause ? Je vais désactiver Shale le temps d'en finir avec le démon une bonne fois pour toutes. Que tout s'achève, ici et maintenant.

(Le journal ne compte plus d'autre entrée.)

--Extrait du journal de l'Enchanteur Wilhelm Sulzbacher.


Haut de pageRetour au sommaire


Shale

"Que puis-je dire ? J'ai un coeur de pierre."

Les golems d'Orzammar constituaient jadis l'avant-garde de l'armée naine, face aux nuées d'engeances qui infestaient les Tréfonds. Hélas, le secret de leur fabrication se perdit peu à peu, tous les golems succombèrent à l'usure ou aux dégâts subis.

Shale ne garde aucun souvenir, ni du temps passé à combattre dans les Tréfonds, ni de son arrivée à Golefalois ; il ne lui reste que quelques souvenances vagues et amères de son dernier maître.

Le/la garde des ombres retrouva la barre de commande de Shale et réveilla ce golem aigri et dysfonctionnel qui vint rejoindre son groupe bigarré.

Haut de pageRetour au sommaire

Aucun commentaire: