[Traduction] The Silent Groove Tome 3

 dragon age the silent groove français

[Traduction française] The Silent Groove Tome 3


Voici notre traduction française du troisième volume de Dragon Age "The Silent Groove" pour les moins anglophones. Les derniers Comics Dragon Age ne sont en effet disponibles qu'en version anglaise. La traduction se veut la plus proche possible. Si l'initiative vous plait, nous continuerons pour les prochains volumes. Bonne lecture !

Note : Les Comics Dragon Age sont disponibles chez Dark Horse à cette adresse : digital.darkhorse.com

 dragon age the silent groove françaisINTRODUCTION.

Depuis près d'une décennie, le Roi de Ferelden Alistair règne avec une main de fer, veillant à la reconstruction de son royaume après l'Enclin.
Mais à présent il a laissé son foyer derrière lui, voyageant jusqu'à la lointaine Antiva pour découvrir un secret gardé par les mystérieux assassins Corbeaux.

Alistair est accompagné par Isabela, une pirate notoire qui a une histoire mouvementée avec les Corbeaux, et Varric Tethras, un marchand nain en relation avec toutes les strates de la société. Stimulé par le renseignement du prince Claudio Valisti (lui même un corbeau très puissant), le trio a pénétré dans la prison des assassins à la recherche du père d'Alistair, le Roi Maric.

A la place, ils ont trouvé un vieil homme étrange...




CHAPITRE III.

Page 3

Isabela :...Les corbeaux ne rattraperont pas un bateau de cette taille mais nous voguerons jusqu'au matin pour en être sûr.
Comment va votre bras?

Alistair : Mieux. Qu'en est-il de notre invité ?

Varric : en train de se gaver dans la cuisine. Ce n'est pas l'homme que vous espériez, n'est ce pas ?

Alistair : Je cherchais le Roi Maric

Isabela : Votre père ?

Alistair : Maric a disparu en mer il y a 13 ans. Il n'y avait aucune trace de lui, rien à trouver -- Jusqu'à ce que le Prince Claudio m’envoie la preuve qu'il avait été capturé par les corbeaux.

Isabela : Alors pourquoi avons nous sauvé le vieil homme ?

Alistair : Parce qu'il connaissait Maric -- Il a vu que j'étais le fils de Maric.
Et j'ai besoin de réponses.

Page 4

Alistair : Nous vous avons sorti de ce trou.
Il est temps à présent de parler.

Vieil homme : Oui. Bien sur.
Vous voulez le Roi Maric ?
Il était mon compagnon de cellule.

Vieil homme : Chaque jour, les corbeaux l'emmenaient pour lui poser des questions.
Il ne m'a pas dit ce qu'ils voulaient, et je ne lui ai jamais raconté mes crimes.
On ne le fait pas dans cet...endroit.

Vieil homme : C'est la sorcière des terres sauvages qui l'a libéré.

Vieil homme : ["C'était notre 4ème année ensemble, le 6ème jour du printemps. Je le sais car je comptais les faucons.]

["Notre cellule devint froide et les cris d'en bas s'arrêtèrent.]

[Quelque chose siffla.]

Femme : RELÂCHEZ LE.

Vieil homme : ["Il y avait des corbeaux tout autour d'elle, et elle ne bougeait pas, ne nous regardait pas.]

["Ils sont allés chercher le roi Maric, il n'a pas lutté.]

["Je n'ai plus jamais revu votre père et la sorcière."]

Page 5

Alistair : Maudit soit-elle.
J'ai rencontré Flemeth dans les terres sauvages de Korcari, elle m'a mis sur la voie pour que je devienne roi.

Vieil homme : Flemeth ?

Varric : Nous l'avons rencontré aussi, une fois -- Elle s'est jouée d'un de nos amis.

Isabela : Mais Flemeth n'est pas la seule sorcière des terres sauvages.
Ils ont peur d'une autre fable à Antiva -- Ai-je tort ?

Vieil homme : Non.
C'était Yavana -- la bête des marais de Tellari.

Varric : Une autre sorcière ? Merveilleux.

Alistair : Est-ce que vous pouvez nous dire autre chose ?

Vieil homme : Avant que Maric et Yavana disparaissent, il a laissé un message pour son fils.
J'ai eu un enfant, une fois.
Il a dit qu'il devait le faire.
Il a dit qu'il était désolé.

Page 6

Alistair : Il parlait de Cailan, vous savez.
Son vrai fils.
J'ai grandi pour devenir un templier, pas un roi -- Ma mère était une servante et Maric connaissait à peine mon existence.
Ce n'était pas si mal.

Varric : Puis Cailan meurt, votre pays sombre dans la guerre et vous devenez un héros.
Quelqu'un doit être roi.

Alistair : Mais ça n'était pas sensé être moi.

Alistair : Je pensais que mon père était prisonnier.
S'il s'est échappé, j'ai besoin de savoir s'il est vivant.
J'ai besoin de savoir...

Varric : S'il vous a abandonné ?

Alistair : S'il a abandonné son royaume.
Pouvez vous me conduire aux marais de Tellari ?

Isabela : Pour vous ? Tout ce que vous voulez -- mais juste une fois. Je dis à l'équipage de mettre le cap.

Page 7

Isabela : ANSELMO ! CELSO ! SORTEZ VOS MAINS DU PANTALON ET EN HAUT DU MÂT !

Varric : Elle est différente quand elle est capitaine. Je m'arrange avec ça.

Alistair : [Et ainsi nous mettons le cap vers Tellari.]

[Nous nous arrêtons à Seleny et laissons le vieil homme débarquer avec une bourse remplie d'argent. Varric essaye d'engager un guide, mais personne ne veut venir -- ni pour une somme dérisoire, ni pour une fortune.]

[C'est de mauvaise augure.]

[Pendant la journée, l'équipage reste concentrée -- Isabela y veille -- et la nuit, ceux qui viennent d'Antiva nous content les histoires des fantômes des marais.]

[Ils parlent des hommes bêtes et des enfants à naître de filles noyées, avec Varric qui rajoute des détails sinistres.]

[Cela devient facile d'oublier que certains monstres sont réels.]

[Une fois que l'équipage s'arrête de rire, aucun d'entre eux ne propose de nous accompagner.]

Page 8

Varric : Je n'arrête pas de penser à quelque chose...
A quel point me connaissez vous, ô roi ?

Alistair : Disons, "Plus que vous le souhaiteriez et moins que je le voudrais".

Varric : Bonne réponse.

Alistair : Et j'ai entendu dire que vos affaires avec la guilde des marchands était une couverture pour votre commerce de secrets.
Où était-ce dans l'autre sens ?

Varric : Des histoires pas des secrets.
D'ailleurs c'est pour ça que je suis

Varric : Et elle est là parce qu'elle pense que vous avez besoin d'un adulte.
Mais le Prince Claudio avait raison -- Vous ne nous faites pas confiance, il doit y avoir d'autres personnes que vous auriez pu prendre.

Varric : Aviez vous peur que vos loyaux sujets vous dissuadent de faire ce pour quoi vous êtes venus ?
Où qu'ils vous laissent vous débrouiller avec ça ?

Isabela : Foutu marais...

Page 9

Isabela : J'ai trouvé des traces d'animaux, mais c'est tout.
Qu'est ce qu'on est sensé chercher ?

Alistair : Quelque chose d'inhabituel.

Isabela : Comme une sorcière brandissant un manche à balai ?

Alistair : Ça ferait l'affaire.

Isabela : Ou un crocodile en train de mordiller nos cadavres ?

Alistair : Pas tant que ça.

Alistair : Ce son se rapproche.

Isabela : Qu'est ce qu'on fait ?

Varric : On salit nos pantalons.

Page 10

Isabela : Est ce que ça c'est inhabituel ?

Page 11

Isabela : HRRAH !

Varric : Vous devez courir.
Maintenant.

Varric : GRAH !

Page 12

Varric : Sortez d'ici...

Alistair : [Dans ma vie jusqu'à présent, j'ai pris l'épée contre trois dragons.]

[Je veux dire les plus gros -- pas ceux qui ressemblent à des chiens pleins de dents couverts d'écailles et qui aiment manger de la viande de cheval, mais les Dragons-Sires qui font trembler la terre.]

[Même les engeances n'ont pas cette férocité.]

[Un dragon se nourrit de tout. Un dragon existe uniquement pour tuer.]

Isabela : Il n'attaque pas...?

Page 13

Alistair : Yavana ?

Femme : Non...

Femme : ...Je suis Yavana.

[A suivre...]


Liste des 6 tomes, Dragon Age : The Silent Groove en Français.

Cliquez sur les couvertures de gauche à droite : 1 à 3 puis 4 à 6.

dragon age the silent groove françaisdragon age the silent groove françaisdragon age the silent groove français
dragon age the silent groove françaisdragon age the silent groove françaisdragon age the silent groove français

Aucun commentaire: