Dragon Age : Les Grands Déperdus

Dragon Age les Grands Déperdus


Les Grands Déperdus, appelés aussi les Oubliés, constituaient le pendant maléfique du Panthéon elfique composé des Faiseurs bienveillants.

Les elfes dalatiens ne se souviennent plus vraiment des Grands Déperdus en dehors de leurs rêves. Ils étaient certainement nombreux, mais au fil du temps, leurs noms sont tombés dans l'oubli, bien que certains fragments de la légende subsistent.

Voici les quelques noms encore connus :
- Anaris
- Daern'thal
- Geldauran
- On peut aussi ajouter Fen'Harel, qui était considéré comme l'un des leurs par les 2 clans de dieux.

Les légendes dalatiennes parlent d'un ancien conflit durant le règne des dieux elfiques. Le Panthéon, dirigé par Mythal et Elgar'nan, livrait une guerre sans fin aux Grands Déperdus, des dieux de terreur, méchanceté, mépris et pestilence.
Au cours de l'événement que les elfes dalatien appellent la Grande Trahison, le terrible loup Fen'Harel aurait trompé les deux groupes de dieux : il aurait confiné les Grands Déperdus dans le royaume des abysses et les Faiseurs dans le royaume des cieux.

Des textes elfiques anciens racontent que la déesse de la chasse Andruil, lassée de chasser mortels et bêtes, se mit à traquer les Grands Déperdus dans les abysses. Mais ce lieu était néfaste pour elle, elle souffrait d'accès de folie à chaque fois qu'elle revenait du néant. Voyant qu'elle mettait son peuple en danger, Mythal parvint à lui voler sa connaissance de l'accès aux Abysses, Andruil ne put jamais y retourner et la paix revint.

Fen'Harel fut capturé par Andruil, la déesse de la chasse. Il avait attisé sa colère en chassant le hahl sans sa bénédiction ; elle l'attacha à un arbre avant de lui annoncer qu'il devrait devenir son amant pendant un an et un jour afin de laver cet affront. Mais alors qu'elle établissait son camp, Anaris, le dieu des ombres, les trouva. Il jura qu'il tuerait Fen'Harel en représailles des crimes commis contre les Grands Déperdus. Andruil et Anaris décidèrent alors de s'affronter en duel pour déterminer qui aurait le droit d'exercer son châtiment sur Fen'Harel.

Mais Fen'Harel dupa les deux dieux. Il héla Anaris pendant le combat et lui révéla que l'armure d'Andruil possédait une faille juste au dessus de la hanche. alors Anaris planta sa dague dans le flanc de la déesse, qui s'écroula. ensuite , Fen'Harel déclara au dieu des ombres que c'était grâce à lui, le loup implacable, qu'il avait remporté la victoire ; le dieu était donc tenu de lui rendre sa liberté.

Anaris fut si offensé par l'audace de Fen'Harel qu'il se tourna vers lui et vociféra des insultes. Ainsi, il ne vit pas Andruil, blessée mais toujours en vie, se relever derrière lui et lui tirer une flèche dans le dos avec son arc long.
Le dieu des ombres tomba, une flèche d'or entre les omoplates, gravement touché ; et alors que les deux divinités s'enfonçaient dans leur torpeur afin de guérir de leurs blessures, Fen'Harel rongea ses liens pour se libérer.

Récit de Félassan à Briala (L'Empire masqué)

Le culte des Oubliés a malgré tout perduré dans l'ombre, malgré les efforts des elfes dalatiens pour l'éliminer. On trouve même un bâton ayant appartenu à l'un de leurs prêtres qui se consacrait à Daern'Thal dans Dragon Age Inquisition, le Bûcher des Oubliés.

Il y a aussi une référence à ce culte dans Dragon Age the last court. Lors d'une mission où vous devez augmenter les patrouilles à la lisière de la forêt de Tirashan, vous vous heurtez à des archers elfes, avec un regard froid et des tatouages d'un cramoisi éclatant. Votre sergent vous rapporte que ces elfes étaient différents de ceux qui appellent généralement leurs dieux au combat, Elgar'nan pour la vengeance, Fen'Harel quand ils pensent que tout est perdu. Ceux-là n'ont pas appelé à l'aide, ils offraient vos troupes en sacrifice aux grands déperdus.

Les Chercheurs de la Vérité de Kirkwall avaient créé un groupe secret, le Trio, qui enquêtait entre autres sur l'existence éventuelle d'un lien entre les Grands Déperdus et les Grands Proscrits, des anciens démons très puissants. On trouve les douzes notes du Trio pendant les 3 actes de Dragon Age II, réunies dans l'entrée de codex Le mystère de Kirkwall. La dernière note laissée par le seul survivant du Trio appelle Xebenkeck, l'un des Grands proscrits évoqué dans la quête Le savoir interdit, "le Grand Déperdu, ou démon ou quoi qu'il soit".

Notes et codex :
- Anciennes écritures elfiques
- Fen'Harel, le loup implacable
- Arlathann : 2ème partie
- La déesse elfique Andruil
- Le mystère de Kirkwall
- Le savoir interdit - Fen'Harel, le loup implacable
Haut de pageRetour aux Mythes et Religions

Aucun commentaire: